De Kyoto à Bali … ou le parcours d’un Kyotoiste.

à venir